Nappage de tarte : technique pour faire briller

Nappage de tarte : technique pour faire briller

En cuisine, rien n’est plus important que le goût. Sauf peut-être le visuel. En effet, comme l’indique le dicton « manger avec les yeux », l’aspect final de votre préparation compte aussi. Une tarte qui a bon goût, c’est bien, mais une tarte qui a bon goût et qui, en plus de cela, brille de mille feux, c’est mieux. Et le petit truc qui va apporter cet éclat à vos tartes, qui va les rendre appétissantes autant gustativement que visuellement, c’est le nappage.

Et des techniques de nappages, il en existe des tonnes. De quoi assouvir le plaisir des yeux tout en vous faisant passer pour un vrai professionnel de la tarte !

Le nappage à la confiture ou à la gelée

Une méthode rapide et surtout très simple : il suffit simplement de faire fondre à feu doux quelques cuillères de confiture ou de gelée jusqu’à ce qu’elle soit complètement liquide. Laissez le tout refroidir puis nappez votre tarte en insistant sur le relief des fruits.

L’important est de bien choisir le parfum en fonction des fruits de votre tarte. Si vous souhaitez avoir un parfum neutre, par exemple, alors choisissez l’abricot : il donnera un effet transparent sans jamais altérer le goût de la tarte. Il protège même les fruits du dessèchement et de l’oxydation.

Le sirop de sucre ou la gélatine

Osez le sirop de sucre pour votre nappage en faisant chauffer à feu doux une dose similaire d’eau et de sucre. Pensez à plonger une cuillère dans le sirop tout au long de sa cuisson pour éviter qu’il ne caramélise trop : l’objectif est qu’il soit translucide et légèrement collant. Vous pouvez par ailleurs apporter une petite touche supplémentaire au dessert en aromatisant votre nappage.

Une fois la tarte cuite et refroidie, appliquer le nappage au pinceau large sur les fruits pour les faire briller de mille feux.

Pour un nappage à la gélatine, réalisez la même opération tout en faisant tremper des feuilles de gélatines dans de l’eau froide en parallèle. Lorsque que le sirop de sucre commence à bien se former, ôtez-le du feu, ajoutez-y la gélatine essorée puis mélangez le tout. Une fois le sirop tiède, nappez les fruits de votre tarte.

Le miel pour votre nappage

Ce nappage, bien moins calorique que le sirop de sucre, reste plus gourmand et garde un certain pouvoir sucrant. Il n’y a qu’à faire fondre le miel dans une casserole à feu doux. Vous pouvez ajouter de l’eau si cela s’avère nécessaire. Nappez toute la tarte cinq minutes avant la fin de sa cuisson.

L’indémodable jaune d’œuf

L’une des plus simples méthodes de nappage utilisée depuis bien des années déjà. C’est aussi simple que ça en à l’air : battez un jaune d’œuf en y ajoutant une pince de sel ainsi qu’une cuillère à soupe d’eau. Et voilà, vous n’avez plus qu’à étaler le nappage sur toute la surface de votre tarte sans oublier les bords et d’enfourner le tout.

Laisser un commentaire

Fermer le menu