Le Lièvre et la Tortue… Morale et suite

Le Lièvre et la Tortue… Morale et suite

 

Vous vous souvenez de la Fable ?

Un lièvre et une tortue étaient en compétition pour savoir qui serait le plus rapide. Pour régler l’argument, ils ont décidé de faire une course.
Ils ont choisi une route , et a commencé la compétition.
Le lièvre a commencé à pleine vitesse et a couru à fond pendant un certain temps.
Ensuite, voyant qu’il avait pris beaucoup d’ avance, il décide de s’asseoir sous un arbre et de se reposer, de reprendre des forces et reprendre la course. Mais au bout d’un moment il s’endormit. La tortue, qui marchait lentement, le dépassa et arriva la première, et fut déclarée vainqueur incontestée !!!
*Morale : Lentement et surement on gagne le challenge…

Et si on continuait l’histoire ?

Le lièvre, déçu après avoir perdu, a fait un examen de conscience et a reconnu ses erreurs. Il a découvert qu’il avait perdu la course a cause de son orgueil , pour etre aussi prétentieux et négligeant . S’il n’avait pas pensé que c’était gagné d’avance, La tortue ne l’aurait jamais vaincu.
– Alors, il defia la torture à une nouvelle course.
Cette fois, le lièvre courut du commencement à la fin et son triomphe fut évident.
Morale : Lorsque l’on est rapide et tenace on dépasse les lents et stables…

Mais l’histoire ne finit pas non plus ici : Après avoir été vaincue, la tortue a attentivement réfléchi et est arrivée à la conclusion : il n y avait aucune possibilité de gagner une course contre le lièvre. Elle relança néanmoins le défis et comme la course était projetée, elle proposa donc de refaire la course sur un autre terrain sinon…elle perdrait toujours.
Le lièvre accepta et courut à toute vitesse, jusqu’à ce qu’il se trouve devant une large rivière. Il ne savait pas nager, et se demandait : « qu’ est-ce que je fais maintenant ? ».
Pendant ce temps , la tortue nagea tranquillement jusqu’à l’autre bord, a continué à son pas et a fini en premier lieu.
Morale: Qui connait bien ses points forts et sait les adapter aux circonstances pour en tirer un avantage, arrive le premier.

Les deux ont reconnu qu’ils étaient de bons concurrents et ont décidé de répéter la dernière course mais cette fois en courant et en formant une même équipe !
-Dans la première partie, le lièvre a porté la tortue jusqu’à arriver au bord de la rivière.
– Là, la tortue a traversé la rivière avec le lièvre sur sa carapace et, sur le bord , le lièvre a repris la tortue sur son dos…
De ce fait ils atteignirent la ligne d’arrivée dans un temps record…et ressentirent une satisfaction plus grande que celle vécue individuellement….
La plus belle des réussites se ressent avec plus de satisfaction si elle est partagée !
Morale : Il est bon d’ être brillant individuellement…mais, si on ‘ est pas capable de partager et de s’ unir pour mettre en avant les capacités de chacun , on ne sera jamais complètement effectif ! Il y aura toujours des situations auxquelles nous ne sommes pas préparés et que d’autres personnes pourraient résoudre mieux et plus efficacement.

Le lièvre et la tortue ont appris Une leçon, Vitale :

Quand on arrête d’ user ses forces contre son rival et que l’ on rentre dans une saine compétition ou l’on se bat pour une cause ou un objectif…On trouve alors intelligent d’ associer parfois qualités et défauts des uns et des autres…Et on potentie les recours et les moyens de chacun pour réussir plus vite…
Au lieu de se gaspiller en vain dans les luttes. En obtenant de meilleurs de meilleurs résultats et en ne se fatiguant pas autant..

Pour réussir , tu n’as pas a faire des choses extraordinaires . Fais des choses normales. Ce que tu sais faire…Extraordinairement bien !

Laisser un commentaire

Fermer le menu